L’école. Le hasard, le destin ou l’instinct?

Posté le 20/09/2014

Mon cheminement – 2e partie 

L’école.  Le hasard, le destin ou l’instinct? 

Un mélange des trois, surement! Une fois la décision prise, les recherches débutent pour trouver la meilleure formation possible.  Déjà, dans ma tête, je sais que je veux prendre soin des chiens comme s’ils étaient les miens.  Je me doute aussi que ce sera surement plus long que les toilettages réguliers et c’est pour cette raison que je décide d’ouvrir mon salon de toilettage à la maison, pour réduire mes coûts et passer plus de temps avec le chien.  C’est mon choix! Parenthèse très importante ici : Mes commentaires sur le type toilettage que j’ai choisi de faire ne sont en aucun cas une critique du toilettage plus traditionnel effectué à d’autres endroits.  J’ai choisi de travailler différemment pour être conséquente avec mes valeurs, pour aimer mon travail, vraiment.

 

Je débute mes recherches sur internet.  Très vite, je me rends compte qu’il n’y a pas tant d’école mais tout de même plusieurs salons de toilettage offrant une formation, à Montréal et ses environs.  Les prix sont très variés d’un endroit à l’autre, le nombre d’heures de cours aussi.  J’appelle un salon de la région.  La toiletteuse formatrice est en congé et va me rappeler.  J’attends quelques jours.  Je rappelle. Oui oui…elle va m’appeler.  Toujours pas.  J’écris à la propriétaire, longue histoire, je suis référée à un autre salon avec lequel je prends rendez-vous.  C’est ma première expérience d’observatrice dans un salon de toilettage.  Comment dire – je suis surprise des méthodes?   En mon for intérieur, je me dis que j’apprendrai la technique et je trouverai bien un moyen de traiter les animaux à ma manière!  De toutes façons, les sessions ne débutent pas avant plusieurs semaines, j’ai le temps avant de prendre une décision.  Je continue à chercher, prendre rendez-vous et je vais voir d’autres endroits.  Je fais mes devoirs!  Souvent, on essaie de me décourager, en personne ou au téléphone  – c’est difficile physiquement, êtes-vous en forme?  C’est pas toujours drôle les chiens.  Parfois ils sont agressifs, avez-vous peur?  Des dégâts peuvent se produire, avez-vous le cœur solide? C’est difficile travailler de la maison, il n’y a plus de social, vous allez vous ennuyer. Vous allez commencer par laver des chiens pendant des semaines avant de faire autre chose…  Non, je n’ai pas peur. Oui je suis en forme…comme la majorité d’entre nous, ni plus ni moins.  Oui j’ai le cœur solide, et non, je ne m’ennuie pas seule.  De toutes façons…le client, c’est du social non? Et le chien? C’est un être vivant aussi!  Certains endroits sont intéressants.  Certains ne retournent pas mes appels et d’autres ne répondent pas à mes attentes – mais est-ce que je connais vraiment mes attentes?  Je veux travailler dans le calme et l’harmonie, sans stress pour moi ni pour le chien.  Je veux que les chiens soient biens, libres de se promener et pas dans des cages et surtout, qu’ils en viennent à aimer se faire toiletter.  Et au-delà de ça?  Je vois bien des choses que je ne veux pas – c’est déjà un début. Mais y’a-t-il des alternatives?

 

Pendant mes recherches, je découvre une toiletteuse, aussi sur la Rive-Sud de Montréal.  Elle semble avoir un cheminement de carrière semblable au mien et j’aimerais bien bénéficier de ses conseils.  Je la contacte mais elle part en vacances et je ne pourrai la rencontrer avant son retour quelques semaines plus tard.  Je poursuis donc mes recherches entretemps.  Une école revient souvent dans mes résultats de recherche, L’Art au Poil.  Elle est un peu loin, un peu plus dispendieuse et la prochaine session commence un peu trop tard à mon goût.  Je finis tout de même par envoyer une demande d’information pour cette école qui me semble différente et plus près de mes attentes mais j’ai été déçue quelques fois auparavant.  Le lendemain, je rencontre finalement Élaine (lewoof.ca), qui a demandé à Karine (unbaindefolie.com) d’être présente aussi.

 

Le déclic se fait.  Elles comprennent EXACTEMENT ce que je veux, comment je veux le faire.  En fait, elle le savent mieux que moi, elles le vivent.  Elles peuvent mettre des mots, des termes inconnus sur ce que j’essaie de décrire, sur ce que je ne savais pas existait déjà. Je ne veux plus partir, je veux continuer à en parler et les écouter.  Toute la passion et l’amour des animaux se sent dans leurs propos.  Et j’apprends qu’elles ont suivi leur formation quelques années auparavant à L’Art au Poil.  Elles me disent que c’est absolument là que je dois aller pour toiletter comme je le décris, comme je le veux, dans le respect des animaux, en douceur.  Je retourne chez moi, je recontacte l’école. C’est là que j’irai!  Mais les places sont limités, 4 élèves par session – serai-je choisie?  Tous ces cheminements, ces délais : hasard, destin ou instinct?  Un peu de tout, je vous le dis! Le même soir ou lendemain, c’est un peu vague, je reçois un appel de l’école.  Le rendez-vous est loin, je suis stressée mais heureuse.  Merci à Élaine et Karine – vous avez sans aucun doute changé un peu (même beaucoup) mon parcours!

 

Je suis choisie!  Le bonheur de sentir être à sa place.

 

L’école de Toilettage L’Art au Poil.  Comment décrire cette fabuleuse expérience.  Deux professeurs passionnés, généreux, amoureux des animaux, amoureux de la vie.  Marie-Claude, toiletteuse (mais tellement plus) ainsi que Yanick, éducateur canin (mais tellement plus!) sont deux êtres hors du commun, tous vous le diront.  Ils savent transmettre leur savoir, leur passion d’une façon différente.  Tout en subtilité, avec une patience infinie et un immense respect des autres.   Je trouve difficilement les bons mots pour les décrire.  C’est souvent comme ça quand on essaie de décrire une nouvelle sensation, émotion.  Les mots ne sont pas assez précis! Ils ne décrivent pas exactement les sentiments comme on le voudrait!  Ils forment un duo qui se complète à merveille.  Ils sont aussi uniques que leur formation!

 

La formation est au-delà de mes attentes.  En fait, comme je disais plus tôt,  je ne pouvais pas savoir exactement quelles étaient mes attentes, autre que de prendre un cours de toilettage dans le respect de l’animal.  Ces attentes ont été surpassées x 1000000!  La méthode d’enseignement et d’organisation du travail, l’ambiance, les effluves d’huiles essentielles, les techniques de toilettage, les rires, les questionnements existentiels, l’équipement, les bons outils, la pratique, la pratique et la pratique, tout y passe.  Déjà, juste avec une formation comme celle-là, j’aurais eu une excellente base.  Ajoutez à tout ça le côté comportemental de l’approche, en renforcement positif spécialement adapté au toilettage. C’est le summum.  A partir du jour 1, et durant toute la formation, toutes les approches avec les animaux sont basées sur les méthodes de renforcement positif.  Pas seulement quelques jours de théorie mais bien toute la formation, chaque minute, chaque geste, chaque étape.  Quand on sait que pour bien assimiler il faut mettre en pratique…et bien, on a pratiqué!  Le « coffre à outil », comme l’appelle Marie, est bien rempli.

 

À mes professeurs, Marie-Claude (artaupoil.com) et Yanick (espacecaninyandy.com), je dis merci du fond du cœur.  Ce que vous avez partagé, c’est beaucoup plus que des connaissances académiques ou une formation de toilettage.  C’est une vision, du respect, accompagnés d’une immense ouverture d’esprit.  Vous avez un don pour transmettre votre art, faire ressortir le meilleur des gens et savez favoriser leur confiance en soi.  Vous avoir dans ma vie est un beau cadeau.  Merci.

 

Je m’en voudrais de ne pas mentionner mes trois amies étudiantes : Emmanuelle, Maryse, Mélanie.  Trois personnes très différentes avec pour point commun, entre autre, l’amour des animaux.  Avec vous aussi, j’ai appris plus que vous pourriez le penser ;) 

 

Avant de commencer la formation, je sentais que je faisais le bon choix.  En terminant ma formation, je savais que j’avais choisi la meilleure école pour moi, pour ce que je voulais faire avec les animaux.  Maintenant avec le recul, j’en suis convaincue.  Aucun autre endroit aurait pu m’outiller de manière à être autant autonome, aussi rapidement tout en ayant une base solide en comportement canin.  La base est solide comme le roc…elle sera ma rampe de lancement pour les nombreux apprentissages encore à venir :)  Merci encore.

 

Je m’arrête ici, j’écris beaucoup plus que prévu, trop de belles choses à dire.

 

Prochain article : Le renforcement positif en toilettage…c’est quoi exactement?  En quoi le toilettage est-il différent? Qu’est-ce que ça change pour vous et votre chien?

 

A bientôt!

Annie

Partagez mon article!